20 sept. 2017

Débuter en aquarelle : quel matériel choisir ?


Difficile de passer à côté de la tendance aquarelle. Autrefois réservée aux artistes expérimentés, cette peinture délicate sort progressivement des ateliers pour s'inviter dans notre décoration. Elle s'impose sur nos murs, dans nos carnets et parfois même sur notre vaisselle. Totalement séduite par ses effets nuancés et légers, j'ai voulu apprendre à peindre à l'aquarelle. Ni une, ni deux, me voilà en direction du magasin de loisirs créatifs le plus proche pour dégoter le matériel adéquat. 


En suivant les conseils de vendeurs et d'amis amateurs, j'ai opté pour une petite palette de 12 demi-godets de la gamme Cotman commercialisée par la marque Winson & Newton. Avec son petit prix, elle est idéale pour ceux qui souhaitent débuter sans se ruiner. Comptez 20€ pour une palette de cette taille et avec cette quantité de couleurs. La marque jouit d'une excellente renommée notamment grâce à son rapport qualité-prix. En tant que débutant, il n'est pas encore nécessaire d'investir dans de l'aquarelle extra-fine ou en tube. Celles-ci sont plus délicates et complexes à manier.


Difficile de s'y retrouver en ce qui concerne le choix du papier. Pour ma part, j'ai contemplé le rayon de calepins et autres carnets pendant de longues minutes avant de prendre une décision. Nombreux sont les grammages, les formats et les compositions. Il m'a été conseillé de ne pas acheter un papier dont le grammage est inférieur à 300 grammes par m² de papier. Sans cette qualité, il risque de gondoler au contact de la peinture. En ce qui concerne la taille, on privilégie les petits formats à grain fin pour débuter. On se sentira plus à l'aise sur une feuille plus petite. Je suis en phase test sur deux types de papier. Le premier est un bloc Montval de la marque Canson, en grain fin (5,50€). Le second est un bloc Winson & Newton dont je ne retrouve pas la référence. 


En ce qui concerne les pinceaux, il y a deux écoles. Ceux qui préfèrent les pinceaux petit-gris et ceux qui optent pour les synthétiques. Les petit-gris sont confectionnés en poils d'écureuils. Ils sont surtout connus pour leur finesse, leur retenue d'eau et leur souplesse. Pour ma part, j'ai opté pour les pinceaux synthétiques. Ils sont moins chers que ceux en poils naturels mais sont tout autant capables de faire le travail. Tout dépendra ensuite de la qualité de votre pinceau synthétique. Attention tout de même à ne pas négliger la qualité. Un mauvais pinceau ne retient pas la couleur et le résultat de vos aquarelles en pâtira par conséquent. Enfin, les petites tailles sont conseillées pour débuter. Pas besoin d'investir dans une gamme complète de pinceaux tout formats compris. 





Julie Laurent
Julie Laurent

Tombée toute jeune dans les loisirs créatifs, j'ai toujours aimé passer des heures à fabriquer de jolies choses du bout de mes dix doigts. Que ce soit pour la fête des mères ou les anniversaires, j'excellais dans l'art de créer des bougies pleines de pailettes, des dessous de plat à l'effigie du petit papa Noël ou encore des bagues aux mille et une perles. Aujourd'hui étudiante en communication, je laisse libre cours à mon imagination sur les pages de ce blog.

1 commentaire:

  1. Bonjour Julie!
    Je suis ravie de découvrir ton blog à travers cet article! ^^
    Je me suis aussi lancée dans l'aquarelle il y a peu et j'ai donc également planifié un article sur le matériel pour débuter qui devrait paraître d'ici quelques jours ou semaines... :p

    Merci pour ton article et peut être à bientôt! :)
    Bisous

    RépondreSupprimer