7 mai 2018

Broderie : quel matériel choisir pour débuter ?


Impossible de vous cacher mon coup de coeur pour la broderie. Il semblerait que je ne sois pas la seule. Depuis quelques années, des modèles de chemises, pantalons, robes ou encore sacs à main brodés fleurissent un peu partout. Au-delà de ce récent engouement du côté des marques de prêt-à-porter, nous sommes de plus en plus nombreuses à nous intéresser la technique, la moderniser et lui redonner son heure de gloire. Au fil des tutoriels que j'ai proposé ici autour de cette thématique, j'ai pu remarquer que vous étiez nombreuses à vouloir vous lancer sans savoir par où commencer. À l'image de mon précédent article "quel matériel pour débuter l'aquarelle", j'ai décidé de vous proposer une version broderie.




Si l'on veut se lancer en faisant les choses correctement, il faut commencer par investir dans un kit d'aiguilles à broder. "Pourquoi "à broder" ?" me direz-vous, "une aiguille est une aiguille". Oui, mais non. Même s'il est techniquement possible de broder avec une simple aiguille à coudre, il est préférable de choisir des aiguilles conçues pour la broderie. Celles-ci possèdent à chas (a.k.a trou où l'on fait passer le fil) plus large, ce qui permet justement de protéger le fil.

Il existe en tout plus d'une vingtaine de tailles d'aiguilles. La plus grosse étant l'aiguille n°1, la plus fine la n°26. Mais ici, en tant que débutant, nul besoin d'investir dans toute une collection de 26 aiguilles. Pour ma part, j'utilise un kit d'aiguilles assorties de la marque Prym : 16 aiguilles, 4 aiguilles n° 3 (43 x 0,80 mm), 8 aiguilles n° 7 (38 x 0,70 mm), 4 aiguilles n° 9 (35 x 0,60 mm). Je dois avouer que lorsque j'ai acheté ce lot, je ne connaissais pas encore l'existence de toutes les tailles d'aiguilles, ni l'utilité de chacune.

Pour choisir son aiguille, il est important de savoir sur quel tissu nous allons broder. Plus le tissu est fin et délicat, plus le chas de l'aiguille doit être petit afin de ne pas endommager la toile lors de son passage. 



Ensuite, il faut choisir sa toile. Pour débuter, il existe des toiles spécialement conçues pour la broderie. Il s'agit des toiles Aïda. Ce sont des toiles en coton, surtout utilisées pour la broderie en points de croix. Elles sont également recommandées pour débuter, car faciles à utiliser grâce à leur quadrillage. Celui-ci permet de compter facilement les points. Il fait office d'une bonne base d'entrainement et sera parfait pour des broderies décoratives destinées à rester dans leur tambour à broder. 


En revanche, si vous souhaitez broder sur des vêtements, vous pouvez commencer sur du lin ou du coton. Il est important de choisir un tissu ni trop fin, ni trop épais et qui n'a pas tendance à s'étirer. Par ma part, je me suis d'abord fait la main sur un tote bag dont le tissu restait bien en place. Je suis ensuite passée à la feutrine, facile à broder mais plus épaisse, puis à la matière sweat-shirt, moins évidente, et enfin sur une chemise très fine. J'ai pour projet de m'attaquer au jean prochainement. 



Pour avoir une belle broderie bien nette, il faut d'abord un tissu bien tendu. Pour cela, vous aurez besoin d'un tambour à broder. Il en existe de plusieurs tailles et en plusieurs matières. 

Pour ma part, j'ai pu tester ceux en plastique et ceux en bois. Les seconds l'ont largement remportés ! Ils sont plus faciles à positionner et plus robustes. Si vous souhaitez conserver vos broderies dans leurs tambours pour les accrocher au mur façon hoop art, ceux en bois me semblent aussi plus esthétiques. 

En ce qui concerne la taille, mon conseil serait de débuter avec un petit format, comme un de 19 cm de diamètre. Cela permet d'avoir le cercle à broder bien en main. De plus, commencer par une petite pièce est plus encourageant que de s'attaquer directement à une grosse broderie.  




Choix crucial, celui des fils. Il est primordial d'acheter une gamme de qualité, sans quoi le fil risque de ne pas être bien résistant ou même de pelucher. Pour cela, le coton est une valeur sûre. Il en existe trois sortes : le mouliné (composé de plusieurs brins), le perlé (fil torsadé épais) et le lainé à l'aspect plus rustre. Pour débuter, il est conseillé de s'exercer avec du fil de coton perlé ou du mouliné. Suivant votre motif, vous aurez besoin de différentes épaisseurs de fil. Dès lors, opter pour du fil de coton mouliné est la meilleure des solutions. À vous de choisir ensuite l'épaisseur de votre fil en y retirant des brins. 

Pour ma part, j'ai toujours utilisé des fils à broder de la marque DMC, notamment deux gammes. La première, Custom By Me, ne m'a pas vraiment convaincue. Même si j'ai beaucoup aimé les couleurs très vives proposées, je trouve que la tenue du fil n'est pas terrible. J'ai davantage préféré la gamme traditionnelle mouliné spécial DMC.  Ici encore, il y a énormément de choix au niveau coloris. Il en existe même avec des effets satinés, pailletés ou encore métallisés. Je n'ai pas encore testé ces derniers. 


Pour ceux et celles qui souhaiteraient expérimenter d'autres fils, il en existe également en soie pour un aspect plus naturel. Il est aussi possible de réaliser des broderies à l'aide de fils ruban déclinés en différentes matières. 


Votre kit de broderie en mains, vous êtes désormais fin prêt(e)s à vous lancer. 


Julie Laurent
Julie Laurent

Tombée toute jeune dans les loisirs créatifs, j'ai toujours aimé passer des heures à fabriquer de jolies choses du bout de mes dix doigts. Que ce soit pour la fête des mères ou les anniversaires, j'excellais dans l'art de créer des bougies pleines de pailettes, des dessous de plat à l'effigie du petit papa Noël ou encore des bagues aux mille et une perles. Aujourd'hui étudiante en communication, je laisse libre cours à mon imagination sur les pages de ce blog.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire